ღ Aphrodisiaque.
Attention,

Ce forum est réservé à un public averti, âgé de 18 ans minimum. En effet, il peut contenir des scènes à caractère sexuel et/ou violent. En vous inscrivant, vous vous engagé à respecter cette règle d'âge minimum et, en cas de triche, le forum ne pourra pas être tenu pour responsable.

Merci de votre compréhension et bienvenue sur Aphrodisiaque ♥


Aphrodisiaque, la maison close de vos rêves.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Niji Kuro une fille pas si innocente

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Niji Kuro

♥
avatar

Féminin Messages : 323
Date d'inscription : 03/02/2012
Age : 23
Localisation : A ton avis

Personnage
Age: 20
Métier: Fille de joie

MessageSujet: Niji Kuro une fille pas si innocente   Ven 3 Fév - 14:39


₪ IDENTITY ₪


    Nom : Kuro
    Prénom : Niji
    Surnom :
    Âge : 18 ans
    Origine : Japonaise
    Groupe : Fille de joie

    Fantasme(s) : A l'inverse de beaucoup filles qui aimeraient se faire violer, Niji elle se serait de violer un homme.




₪ PORTRAIT ₪


    Physique & Mentale :
    Tout d'abord commençons pas l'aspect de la jeune Niji. Une petite tête blonde, de grands yeux marron, un visage enfantin, au corps d'une enfant à peine âgée de 16 années en apparence. La longueur de son corps ne dépasse pas les 1m60 tout au plus. D'ordinaire les gens ne le voient pas dans ce sens, mais Niji aime qu'on la dévisage des pieds à la tête.

    De minuscules pieds, toujours bien manucuré, une fine peau recouvre ses os, laissant ainsi apparaitre une forme squelettique, mais que n'en reste pas moins énergique. Aimant les habillés de bijoux entourant ses chevilles, de préférence elle aime marcher pieds nus, n'aimant guère la sensation que lui procure les talons hauts, elle n'achète que des chaussures plates.

    Ensuite ses fines jambes ne laissent envisager que des courbes parfaitement arrondies au niveau de son postérieur, laissant place au fantasme les plus fous de ses messieurs. Au niveau du torse se dresse une poitrine pas encore totalement former, malgré ses origines ses seins ne finissent pas grandir, au plus grand plaisir des fantasmes des clients. De ses bras, jusqu'au bout des doigts tous est fins, même ses traits sont délicats, encore innocent.

    Sur ses fines lèvres, se dessine un sourire d'une petite fille satisfaite d'avoir un cadeau, de fine pommettes arrondie légèrement les contours de son visage, encore un peu enfantin. Douce et passionner, son rire cristallin envahie les pièces après son passage. Un petit nez fait place au-dessus de sa bouche, fin tout en finesse, savourant ainsi les saveurs qui l'entourent.

    Après ce sont ses yeux observant le monde que l'on remarque, de couleur marron clair, parfois la jeune fille agrandi son regard à l'aide de mascara, mais n'est pas du genre à ce maquiller, préférant garder un semblant de naturel. Même si dans ses yeux on peut croise de la naïveté, cela ne reste pas moins une façade.

    Sa chevelure blonde, naturel malgré ses origines, encadre son visage d'enfant, plat, ne faisant aucune boucle. La blondeur ne fait que rehausser la luminosité de son visage, sans que sa peau ne soit trop blafarde, cependant à la lumière d'un soleil d'été des reflets rosâtres apparaissent dans les fines mèches de la jeune fille.

    L'apparence d'une jeune collégienne japonaise lui colle à la peau, mais cependant la demoiselle peut ce montré plus inventif et ainsi faire voir un côté plus femme, plus mature.

    ~~~

    Ensuite le caractère de la demoiselle Kuro. Aimant l'interdit, repoussant les limites du supportable, Niji passe de la petite fille innocente, vierge de toute corruption à une tigresse prête à assouvir tous ses fantasmes les plus fous. Les désirs des clients reste cependant prioritaire, s'ils veulent une jeune vierge crédule elle exécutera leurs souhaits, s'ils veulent une dominatrice alors, elle fera en sorte de devenir celle qu'ils demandent.

    D'ordinaire la jeune fille est enjouée, prêtre à tout moment à se montrer amicale, cependant derrière ses sourires on peut discerner une touche de regret, une tristesse. Il se peut qu'au détour d'un couloir, on entende un son, une petite voix se fait entendre accompagner d'une gratte. Durant un certain temps la jeune fille avait oublié la musique, mais ce disant peut-être que celle-ci pourrait la réconforter, elle reprit sa guitare.

    Si ses finances lui permettent d'aller en boutique, elle n'hésitera pas à chercher de jolis petits vêtements à mettre dans sa garde-robe. Si on l'entend prononcer le mot "Kawaii", vous êtes à peu près sûr qu'elle fera tout pour se l'approprié, avec de l'argent bien évidemment, Niji n'a jamais su voler quoi que ce soit durant ses dix-huit premières années et ce n'était pas maintenant qu'elle allait commencer.

    De part son naturel et sa spontanéité, elle arrive à se faire des amis facilement et est prêtre à les écouter, comme ferait une grande soeur. Me dirait-vous que cette jeune fille n'a pas de point négatif ? Si, malheureusement, personne n'est parfait. Même si ce n'est plus la fille d'autrefois, il reste encore des traces, comme sa naïveté, étant très influençable, elle ne se rendra pas forcément compte qu'on l'exploite ou qu'on se moque d'elle.

    Elle n'a jamais été capricieuse, mais depuis la mort d'un être cher, certaine chose on changé. De façade on la voit comme la fille gentille toute mignonne, mais si quelque chose lui plait ou lui déplait, elle n'hésitera pas à faire une crise. Même si elle est prête à écouter ses amis, ce qu'ils pourraient dire restera un secret, non parce que c'est une tombe, mais parce qu'elle ne vous aurait pas forcément écouté.

    Me dirais-vous encore que c'est contradictoire, mais Niji est une contradiction. Entre son ancienne elle et celle qu'elle est devenue. Encore sous le choc, sa nouvelle facette n'apparaît pas encore, mais peut-être qu'au sein de la maison close sa nouvelle identité fera surface. Noyant ses regrets dans le délice du sexe, repoussant ses limites, toujours en quête de nouvelles expériences.

    Phobie : De tomber amoureuse.
    Passions/désirs : La musique, les vêtements mignons
    Peurs/Secrets :
Qu'un jour ses parents décident de la retrouver.


₪ HISTORY ₪


    Février 1994


    Dix-huit années plus tôt, deux grands yeux marron s'ouvrit sur le monde, une petite fille était née à Aomori dans la région nord du Japon, l'air marin remplissait l'espace, une douce lumière la fit clignée des yeux cherchant à retrouver l'obscurité. Des pleures retentis non loin d'elle, un souvenir vague qu'elle n'était pas seule à l'intérieur du liquide amniotique qui la gardait bien au chaud. La plaçant à côté de son jumeau sur le sein de sa mère, elle en reconnaissait les battements que son coeur produisait, donnant ainsi un son mélodieux aux oreilles de la petite Niji Kuro. Même si ce fut son passé, les souvenirs s'étaient eux évaporés.

    Entre 1994 et 2009


    Une enfance des plus normal leurs tendait les bras, entre écoles aisés, des amis toujours prêts à être à la mode et un monde riche de fantaisie. L'argent coulait à flots dans une famille dont le père était PDG d'une entreprise de finances. N'ayant que très peu de temps à consacrer à ses progénitures, leur père n'était que très rarement dans la demeure familiale. Occupé en voyages d'affaires, réunions, la vie de Niji manquait d'une présence paternelle, mais se consolait vite à la lueur d'un billet. De l'autre côté leur mère n'était pas plus présente à la maison, préfèrent sortir avec ses amies fortuné, dont les maris s'occupaient d'elle en les entretenant. Elle aimait tout ce qui se rapportait à l'art, gardant ce côté sauvage qu'elle seule connaissait. Trompant son mari avec des artistes plus ou moins célèbres : Peintres, musiciens, acteurs tous ceux dont le charisme était lié à une âme d'artiste.

    Les seules limites que Niji connaissait étaient celles des professeurs à l'école, bonne élève sans pour autant être la chouchoute, toujours propre sur elle et faisait comme l'éthique l'indiquait. Même si tout en elle démontrait une fille d'âge un peu plus mure que ses camarades, son corps et son visage ne disaient pas la même chose. La fille de bonne famille était toujours entourée d'une horde de copines prêtes à faire n'importe quoi pour elle. La popularité, voilà ce qui les attiraient, Niji était assez naïf pour croire que tout cela était de l'amitié, mais son frère lui, qui est plus terre à terre, se rendit compte que tout ça n'était que de l'opportunisme pur.

    Niji ne remarqua jamais la protection que son frère lui vouait, ne voyant que ses amis, cherchant elle aussi à être à la mode. Malgré sa condition de petite fille riche, son côté hautin n'était pas accentué, un défaut que beaucoup de riche avait, mais que cette petite blonde ne connaissait que très peu. A l'école, son frère et elle ne se parlait pratiquement pas, mais à la maison la complicité qu'il entretenait était effrayante. Ceux qui ne savaient pas qu'ils étaient jumeaux pensaient à avoir un petit couple d'enfant amoureux devant les yeux, les gens avant qu'ils n'aient eu une explication s'écriait à l'inceste. En vieillissant, les deux enfants, du moins en public, se montraient plus indifférents l'un à l'autre, comme d'ordinaire devrait être un frère et une soeur. Pourtant les deux jumeaux ne cherchaient jamais à être intimes sur le plan sexuel, mais certaines personnes se plaisaient à croire aux ragots que colportaient certaines domestiques de la maison.

    Avril 2009
    A leurs quinzième printemps les jumeaux étaient en pleine découverte de leurs corps, découvrant les sentiments d'amour, des hormones en pleines effervescences. Niji commença à se faire belle pour aller s'instruire, ce qui n'était pas de bon gout aux yeux de son frère, voilà déjà plusieurs années qu'il faisait regretter les regards trop indiscret de ses camarades, mais maintenant qu'elle se faisait belle, d'autres commencèrent à la voir comme une femme et non une jeune fille. En plus d'être à la découverte de son corps, elle se mit à chercher ce qui lui plairait d'accomplir dans sa vie. En vue de ses notes, elle était prédisposée à avoir un travail au sein de la compagnie de son père, mais cette vie ne lui disait rien. Rêvant d'une vie remplie d'aventure, au bras d'un jeune homme séduisant, qui lui dirait "je t'aime" à n'importe quel moments de la journée ou de la nuit et une fois les folles aventures terminer, ils finiraient par se marier et auront pleins d'enfants. Ecoutant les musiques du moment, tombant amoureuse des chanteurs de boys band, la jeune fille rêvait d'être une fille forte et intelligente qui vivrait la nuit regardant l'homme qu'elle aime se mouvoir sur scène et non derrière un bureau à faire de la paperasse.

    Entre amies, elles allaient dans de petites salles de concert pour y découvrir de nouveaux chanteurs et peut -être pourquoi pas avoir une tendre relation avec un garçon. Son frère n'était pas du genre à aller écouter de la musique toute une soirée, ce qui le frustra davantage, sachant qu'il ne serait pas toujours derrière elle pour assurer ses arrières. Lorsque Niji sortait avec ses amies, quand ce n'était pas des concerts, elles allaient faire un karaoké et à force de prêter sa voix au plus grand tube du moment, ses compagnes lui avouèrent qu'elle avait une voix assez belle. Par la suite, elle décida qu'elle voulait se mettre à chanter, voilà c'était ça son aventure, la chanson. Venant d'une famille riche, les instruments ne manquaient pas à la maison, son frère et elle savait jouer du piano et du violon, mais ils s'étaient arrêtés là. Un jour, avec son argent de poche elle parti acheter une guitare, mais ne sachant pas en jouer, elle se mit en quête de trouver quelqu'un qui puisse lui apprendre.

    Au lycée, une jeune fille que Niji avait repéré savait jouer de cet instrument. Allant la voir, cette dernière accepta de lui apprendre. Pour la première fois, Niji se fit une amie qui ne voyait pas l'argent de cette fille riche, prenant un réel intérêt à lui apprendre les accords pour y former un son mélodieux. Plus le temps passait, plus son talent s'intensifia, son frère qui jusque là s'était montré assez discret, reconnu que sa soeur devait continuer à jouer et y prendre du plaisir à choisir cette voix, plutôt que l'entreprise de leur père.

    Mai 2010


    Déjà un an, que Niji avait pris sa décision et ainsi changer le court de son destin, donnant pour la première fois un concert dans une petite salle qui pouvait accueillir au grand maximum une trentaine de personnes. Ses amies étaient venues l'admirer, mais le plus important pour elle lorsque la foule devant elle l'impressionnait, était cette tête qu'elle connaissait que trop bien, celle de son jumeau. Alors qu'elle jouait, elle ne se rendit pas compte que quelqu'un se tenait non loin de son frère. Après le concert, une petite fête en son honneur, se fit dans une ruelle pas loin de la salle où elle s'était produite. Une personne manquait à l'appel, son frère, alors qu'elle sentit monter en elle les larmes, par la déception qu'il ne se soit pas joint à la sauterie, elle décida de rentrer chez elle.

    Une fois dans l'enceinte de la demeure familiale, tout était dans le noir, Niji avançait vers l'escalier qui montait au premier étage. Le personnel de maison ne dormait pas sur place et la bâtisse donnait un air effrayant et même repoussant, quelque chose de froid émanait de cet endroit. Elle gravit la dernière marche, se dirigeant vers la chambre de son frère, ne se doutant pas que ce qu'elle allait voir allait changer le reste de sa vie. Alors qu'elle n'était qu'à quelques pas de la chambre de celui dont elle se sentait trahie, un bruit étouffé attira son attention. D'un pas léger, elle s'approcha de la porte, cette dernière était légèrement entrouverte. Elle resta en arrière, ne pouvant pas voir ce qui se passe à l'intérieur, mais réussi cependant à entendre. Un son se fit entendre et c'est alors qu'elle entendit un gémissement. D'abord troublé, elle hésita à rentrer, le bruit recommença et compris ce qui se passait. Elle reconnu la voie de son frère, ce dernier jouissait de plaisir, une envie malsaine la fit avancer voulant avoir le coeur net. Une fois devant l'entrebâillement de la porte, elle vit deux corps se mouvoir. Niji se sentait bizarre, restant interdite, ne pouvant pas détacher ses yeux de la scène qui se déroulaient devant elle. Une sensation lui parcourait le corps, une chose inconnue, sa main se glissa là où son corps était le plus chaud. L'instant d'après elle se caressait, sa main restait au-dessus de ses sous-vêtements, ne voulant pas faire de bruit, elle jouit en silence. Il était bizarre de se faire du bien en regardant son frère se faire prendre par un homme, mais Niji s'en fichait.

    Elle ne dit à personnes ce qu'elle avait vu, n'y même que cela l'avait excitée, on l'aurait prise pour une détraquée. Son regard changea vis-à-vis de son frère, se souvenant des cris qu'il poussait, lorsque l'homme derrière lui assenait ses coups de reins. Ce dernier remarqua que sa soeur avait changé et s'excusa de cette éclipser à la fin du concert, lui raconta qu'il avait sommeil. Ce qui attrista au plus au point la jeune fille, s'il ne lui disait rien, elle ne dira rien. Durant des semaines, leurs relations se fit plus distante, du fait qu'elle ne comprenait pas pourquoi elle ressentait cela. Un soir, alors qu'elle se produisait dans la salle de concert, un garçon l'aborda, le beau jeune homme s'intéressa à sa musique, du moins en apparence, ce qui l'intéressait réellement était le physique que la jeune fille offrait aux yeux du jeune homme. Le garçon n'insista pas, mais revint la voir les jours suivants, dévisageant la demoiselle qui jouait et chantait sur la scène. De fil en aiguille, ils commencèrent à sortir ensemble pour boire un verre, voir un film au cinéma... L'intimité des deux jeunes gens s'intensifia, donnant ainsi le sentiment à la jeune fille de trouver enfin sa moitié qui ne soit pas du même sang qu'elle. Cela ne faisait que deux semaines que les deux c'était rencontré et le jeune homme l'embrassa. Niji aima ressentir ce nouveau sentiment et se laissa aller aux étreintes de son ami intime. Le jeune homme paraissait amoureux, doux et aimant.

    Juin 2010


    Une semaine s'était écoulé depuis le premier baisé qu'elle avait échangé avec son premier petit ami. La journée s'était annoncé magnifique, les cours n'avaient rien d'extraordinaire en général, mais le cerveau embrumer d'amour de Niji lui faisait paraitre ces moments si banal tellement merveilleux. La chose qui pouvait encore nuire le radieux sourire de la jeune fille était son frère, mais ce dernier n'était pas là, se portant pale et ne pouvant quitter son lit. Un imprévu que Niji pris avec un grand plaisir, le dernier professeur de la journée que sa classe devait avoir était absent et ne pouvais être remplacé. Décidant de rentrer plutôt à la maison, pour consacrer ce temps précieux à faire ses leçons et ainsi avoir plus de temps avec son amoureux, elle était rentrée en hâte à la maison.

    Il faisait encore jour dehors et la maison était éclairée d'une magnifique lueur qui resplendissait sur les murs ivoire de la demeure. Confuse de ne trouver personnes à la maison, pas le moindre bruit comme ce soir-là, alors que les joies de l'érotisme s'était installé dans la chambre de son frère. Avec lenteur elle monta les escaliers, tout son corps réagissait comme elle le désirait, ne faisant aucun bruit, tel un chat furtif, chassant sa proie. Cette fois-ci pas de porte entrouverte, elle se rapprocha, colla son oreille à la paroi. D'abord elle fut déçue, le silence régnait, prêtre à s'en aller faire ses devoirs, mais au moment ou son oreille allait quitter la porte froide, un son retenti. Cela n'avait duré qu'une demi-seconde, mais elle pouvait le jurer, n'ayant pas la patience d'attendre à nouveau qu'un bruit veuille bien se faire entendre, elle s'abaissa à genoux et regarda par le troue de la serrure. Le bonheur de Niji était encore plus fort, le jeune homme de la dernière fois était revenu, de son oeil, elle ne voyait pas tout ce qui se passait, mais encore une fois quelque chose d'érotique se passait dans la chambre. La sensation que Niji avait ressentie cette nuit là, revint, mais cette fois-ci sa main n'alla pas trouver son entre jambes, préférant gagner sa chambre. Le garçon avec qui elle sortait possédait son propre appartement, sachant où il habitait elle décida de s'habiller plus convenablement pour un rendez-vous et décida d'aller chez lui.

    Une fois devant la porte, elle hésita un moment, mais décida à frapper. Le jeune homme lui ouvrit, détaillant sa toilette, la jupe trop courte qu'elle portait laissait envisager la suite des évènements. Au début le jeune homme lui proposa de boire, ce qu'elle fit, nerveuse de ce qu'elle allait surement faire. Après une bonne heure à être serré coller à lui, les images de son frère avec cet inconnu lui donnait encore plus envie de franchir le pas. L'homme prenait les choses en mains lui faisant ainsi perdre sa virginité.

    Le lendemain lorsqu'elle rentra à la maison, son frère était là à l'attendre, à peine avait-elle franchi le seuil de la porte, son frère l'attrapa par le bras et l'emmena à l'étage. Niji ne criait pas, ne s'affolait pas, un peu tétanisé, mais heureuse que son frère s'énerve, elle fut un peu déboussolé lorsqu'elle remarqua qu'il se dirigeait vers la chambre de Niji. Une fois rentrée il la jeta sur le lit, elle ne dit rien, ne pleura pas, mais fixait son frère avec cet air innocent. Lorsqu'il pris la parole, son ton était grave, elle reconnu dans son intonation la voie de son père. Pendant qu'il la sermonnait, elle ne dit pas un mot et une fois fini, ses yeux s'abaissèrent pour y admirer ses pieds. D'une petite voix, cependant assez audible elle annonça qu'elle venait de perdre sa virginité et sans se faire attendre un coup violent assena sa joue, la faisant tomber à la renverse sur le lit. Se tenant la joue endolorie, les larmes montèrent aux yeux marron de la jeune fille. Elle se leva de son lit, ne prenant pas la peine de regarder son frère et d'une voix aiguë elle hurla ses pensées.

    "Je n'ai pas le droit de coucher, mais toi oui !" Ses yeux se leva vers le regard figé de son frère, une peur se dessina sur ses traits. "En plus de n'être plus vierge tu baises avec un mec !"

    Les mots étaient sortis avant qu'elle ne s'en rendit compte, elle aussi ne bougeait plus, comprenant que ce qu'elle avait dit avait pour toujours mit un fausser entre elle et lui. Elle aurait voulu ajouter un "désoler", mais il était déjà trop tard, son frère fit volte face et parti. Ne cherchant pas à le rattraper elle s'effondra sur le lit, enfoui la tête dans l'oreiller et se mit à hurler. Elle pleura le reste de la journée, jusqu'à sombrer dans le sommeil, du à la fatigue de ses pleures. Lorsqu'elle ouvrit les yeux, la chambre était sombre, dans un coin de la pièce son frère la regardait, il remarqua qu'elle s'était réveillée et partie s'asseoir à côté d'elle, sur le lit. Il lui expliqua pourquoi il en était arrivé là, depuis toujours alors qu'il protégeait sa soeur des autres garçons, une envie de conquérir sa soeur grandissait en lui. Il compris qu'il devait faire quelque chose pour chasser cette idée de sa tête et c'était dans les bras d'un homme qu'il avait trouvé la solution. Niji resta muette devant cet aveux et lorsque son frère reparti de sa chambre elle n'osa pas bouger.

    Malgré qu'elle ait aimé voir un acte érotique, où son frère en était le principal concerné, elle ne ressentait pas ce genre de sentiments à son égard. Après de longues heures d'insomnie, elle le rejoignit dans sa chambre, sachant qu'elle allait commettre l'irréparable, son coeur battait la chamade. Elle le réveilla et lui avoua qu'elle ne ressentait pas la même chose, bien évidemment elle l'aimait, comme une soeur et non comme une éventuel amante. Même si sur le visage de son frère de fine gouttes salé ruisselait le long de ses joues, elle ne s'arrêta pas. Elle avait mis les choses au clair et partie dans sa chambre, par la suite elle trouva le sommeil. Après cette nuit son frère disparu, ne laissant aucune trace, laissant la jeune Kuro au désespoir, oubliant les études, ses amis et même la musique.

    Décembre 2011


    Durant un an et demi, le trou qu'avait laissé son frère était pesant, mais un jour un coup de téléphone fit basculer sa vie à tout jamais. Son frère, avait été retrouvé dans un hôtel miteux au centre de Tokyo avait une balle dans le crane. D'après la police il se serait suicidé, n'ayant plus rien qu'y la retenait, Niji avait eu envie de céder elle aussi à la facilité et de mettre un terme à ses jours, mais à chaque fois qu'elle était sur le point de réaliser son envie de mourir une voie retentissait dans sa tête, celle de son frère. Elle se rappelait des choses que tous les deux avaient envie de faire, son plus grand rêve était d'aller vivre à Paris et décida d'aller faire ce que son frère ne pourra plus jamais réaliser. Ses parents ne la retint pas, pleurant la mort de leurs fils, heureusement pour elle, dans son école des cours de français était donné et donc maîtrisais à peu près bien la langue.

    Février 2012

    Déshérité de sa fortune après avoir quitté le Japon, Niji ne resta pas longtemps à gouter les joies d'une vie parisienne sans travailler. Au début elle commença comme serveuse dans des bars, sa rapportait, mais pas assez pour payer un loyer. Le soir elle se donnait en spectacle, montrant ses petits seins nus aux clients, mais cela la répugnait, les hommes y étaient sales et très malpolie, jusqu'au jour ou un client parla d'un bordel au coeur même de Paris. Niji était stupéfaite d'apprendre que ce genre d'endroit existait toujours, le nom n'était pas dur à retenir "La maison close ". Commençant des recherches pour trouver cet endroit, il ne lui fallut pas beaucoup de temps pour trouver cette demeure. Si grâce à cet endroit, elle pouvait être logé, blanchie et nourrie en échange de son corps, cela ne lui posait aucun problème, même si depuis la fois où elle avait perdu sa virginité, elle n'avait pas recouché. Ouvrant la porte de la maison, une nouvelle vie s'annonçait pour elle.



₪ RELATIONSHIP ₪


    Amis : Aucun pour l’instant.
    Ennemis : Sa famille.
    Liens :
Tous rompu avec son ancienne vie, mais prête à en faire de nouveaux.


₪ You ₪


    Pseudos :NTK ou Lily
    Age :22 ans
    Comment vous avez découvert le forum ?Top-site
    Expérience dans le domaine du rp ?C'est mon 3ème forum, en temps, mit bout à bout je dirais 3 mois, sinon ma plus grosse lacune reste mes fautes d'orthographe.
    Présence sur le fofo :Tout dépend des périodes, si je travaille j'essaierais de passer au moins une fois par jour, mais je posterai quand je pourrais. A l'inverse si je ne travaille pas, alors là je suis un maximum présente sans pour autant passer ma journée sur le forum.
    Code :
[center]


Dernière édition par Niji Kuro le Dim 5 Fév - 19:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://lallyanna-dinousi.wix.com/des-mots-sur-un-carnet-de-note
Laly Swag
Fondatrice d'Aphrodisiaque.

Fondatrice d'Aphrodisiaque.
avatar

Féminin Messages : 12950
Date d'inscription : 05/11/2010
Age : 31
Localisation : Paris.

Personnage
Age: 26 ans.
Métier: Patronne d'Aphrodisiaque.

MessageSujet: Re: Niji Kuro une fille pas si innocente   Ven 3 Fév - 14:53

Bienvenue sur le forum !

Bon courage pour finir ta fiche !

* * * * * * * * * * * * * * * * *
Le gouvernement est là où votre argent est. Moi aussi ♥
Revenir en haut Aller en bas
http://maison-close.forumperso.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Niji Kuro une fille pas si innocente   Ven 3 Fév - 14:59

Bienvenue et bon courage !
Revenir en haut Aller en bas
Niji Kuro

♥
avatar

Féminin Messages : 323
Date d'inscription : 03/02/2012
Age : 23
Localisation : A ton avis

Personnage
Age: 20
Métier: Fille de joie

MessageSujet: Re: Niji Kuro une fille pas si innocente   Ven 3 Fév - 15:44

Merci à vous deux.

Je pense que ma fiche sera terminer demain, tout est déjà écrit, reste à corriger les fautes et peut-être même un peu raccourcir le passé de ma petite Niji.

* * * * * * * * * * * * * * * * *
Revenir en haut Aller en bas
http://lallyanna-dinousi.wix.com/des-mots-sur-un-carnet-de-note
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Niji Kuro une fille pas si innocente   Ven 3 Fév - 16:40

Bienvenue parmi nous :)
Revenir en haut Aller en bas
Niji Kuro

♥
avatar

Féminin Messages : 323
Date d'inscription : 03/02/2012
Age : 23
Localisation : A ton avis

Personnage
Age: 20
Métier: Fille de joie

MessageSujet: Re: Niji Kuro une fille pas si innocente   Dim 5 Fév - 19:48

Voilà c'est fini.

* * * * * * * * * * * * * * * * *
Revenir en haut Aller en bas
http://lallyanna-dinousi.wix.com/des-mots-sur-un-carnet-de-note
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Niji Kuro une fille pas si innocente   Dim 5 Fév - 20:13

Bonsoir, et bienvenue !

Après lecture de ta fiche tout convient, même si j'y ai remarqué des fautes d'orthographes et/ ou d'inattentions ou fautes de frappe . Utilises Bon Patron pour te relire si tu veux. ^^



Revenir en haut Aller en bas
Laly Swag
Fondatrice d'Aphrodisiaque.

Fondatrice d'Aphrodisiaque.
avatar

Féminin Messages : 12950
Date d'inscription : 05/11/2010
Age : 31
Localisation : Paris.

Personnage
Age: 26 ans.
Métier: Patronne d'Aphrodisiaque.

MessageSujet: Re: Niji Kuro une fille pas si innocente   Dim 5 Fév - 20:14

Merci d'aller lire et signer le règlement s'il te plait.

* * * * * * * * * * * * * * * * *
Le gouvernement est là où votre argent est. Moi aussi ♥
Revenir en haut Aller en bas
http://maison-close.forumperso.com/
Alessandra A. Blake
@ Admin Perverse
@ Admin Perverse
avatar

Féminin Messages : 1459
Date d'inscription : 26/12/2011
Age : 25
Localisation : Au bar ~ ♪♫

Personnage
Age: 25 ans.
Métier: Chanteuse, musicienne.

MessageSujet: Re: Niji Kuro une fille pas si innocente   Dim 5 Fév - 20:20

Bienvenue!
Faire des expériences homosexuelles? Hm, je prend /o/ *sort*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Niji Kuro une fille pas si innocente   Dim 5 Fév - 21:47

Bienvenue ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Niji Kuro une fille pas si innocente   Mer 8 Fév - 11:51

Courage Niji ! Tu y es presque. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Laly Swag
Fondatrice d'Aphrodisiaque.

Fondatrice d'Aphrodisiaque.
avatar

Féminin Messages : 12950
Date d'inscription : 05/11/2010
Age : 31
Localisation : Paris.

Personnage
Age: 26 ans.
Métier: Patronne d'Aphrodisiaque.

MessageSujet: Re: Niji Kuro une fille pas si innocente   Mer 8 Fév - 13:11

  • Tu es validé.
      A présent, tu dois aller faire la paperasse, c'est à dire , ouvrir ta demande de rp, ouvrir ton sujet pour tes liens et si tu le souhaites demander un rang personnalisé.

      Recense ton avatar également s'il te plait : ici.

* * * * * * * * * * * * * * * * *
Le gouvernement est là où votre argent est. Moi aussi ♥
Revenir en haut Aller en bas
http://maison-close.forumperso.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Niji Kuro une fille pas si innocente   

Revenir en haut Aller en bas
 
Niji Kuro une fille pas si innocente
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation de Raphaëlle Ein, l'innocente vilaine fille...
» Chasse entre mère et fille
» |Selena Kristen Stiwart ♥ Une fille parmis tant d'autres...|
» Les relations père/fille
» Relooker sa fille en 10 leçons [PV Corann]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ღ Aphrodisiaque. :: Premiers pas sur le Forum. :: Le Transfert d'Identité. :: ● Bienvenue. :: Gigolos / Filles de Joies.-
Sauter vers: