ღ Aphrodisiaque.
Attention,

Ce forum est réservé à un public averti, âgé de 18 ans minimum. En effet, il peut contenir des scènes à caractère sexuel et/ou violent. En vous inscrivant, vous vous engagé à respecter cette règle d'âge minimum et, en cas de triche, le forum ne pourra pas être tenu pour responsable.

Merci de votre compréhension et bienvenue sur Aphrodisiaque ♥


Aphrodisiaque, la maison close de vos rêves.
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Eléanore Lacoure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eléanore Lacoure

☎


Féminin Messages : 14
Date d'inscription : 19/04/2016
Localisation : Aphrodisiaque

Personnage
Age:
Métier:

MessageSujet: Eléanore Lacoure    Mar 19 Avr - 0:57



 
Eléanore Lacoure


 

 
« Informations »


Nom : Lacoure
Prénom : Eléanore
Surnom : Elé
Âge : 22 ans
Origine : Française
Groupe : Cliente

Phobie : Perdre son héritage, Elé est née riche et elle le sera toujours. Sans ça, elle ne peut vivre.
Passions : La danse. Elé prend des cours depuis sa plus tendre enfance et adore bouger, se déhancher. Elle ne passe pas un jour sans danser, elle est même très douée.                
Les belles voitures, elle adore la vitesse et l’adrénaline.
Secrets : le fait d’être bisexuelle. Elle a très peur que ses parents le découvrent et la renient. Dans son monde, il n’y a pas de place pour cela alors qu’à l’Aphrodisiaque elle n’a pas peur de s’assumer pleinement.

 
« Fantasmes »


  Que dire… J’ai de nombreux fantasmes. Mais bon, on ne va parler que des principaux :
- être totalement soumise. Dans la vie, je viens d’une famille qui dirige tout, je dois moi-même prendre des décisions importantes tous les jours mais je n’aime pas ça. J’ai une très grande confiance en moi mais je ne veux pas diriger, je veux juste profiter, m’amuser. Ma famille m’étouffe en me mettant beaucoup de pression, de responsabilités sur les épaules, je dois assurer la relève mais pour l’instant ce n’est vraiment pas ce dont j’ai envie.
- Avoir une aventure avec deux hommes en même temps (voir plus…).
- Coucher avec une femme
- Les jeux de rôles aussi, ils y en a beaucoup que je n’ai pas essayé et qui me plairaient bien. J’adore jouer…
 
 

 
« Description Mentale »


 

  Je suis parfaite !
Bien sûr, ce n’est absolument pas crédible. Bon voyons, par quoi commencer… J’ai une très grande confiance en moi, j’ai été élevée pour ça, pour pouvoir diriger, pour mettre le monde à mes pieds. Mais je déteste cela, devoir prendre des décisions, avoir des responsabilités. Je suis bien sur narcissique et égoïste. J’aime avoir l’impression d’être une princesse. J’en suis d’ailleurs une. Je suis hautaine et je ne cache pas mon statut d’héritière, ce qui ne plait pas à tout le monde. Je suis un peu chiante, énervante, j’aime faire des caprices. Je suis une femme très curieuse, j’aime les potins. Et surtout je suis une grande paresseuse. En fait, on peut dire que je suis limite détestable, oui, mais pas que…

Je peux être vraiment charmante quand je le désire. J’aime séduire, j’aime quand on me regarde, j’aime plaire. Je veux qu’on s’intéresse à moi, qu’on m’aime. J’ai beaucoup d’amis, j’aime être entourée et je suis loyale. Quand j’aime, c’est pour de vrai et je suis capable de tout donner (enfin presque). J’adore rigoler, au premier abord on pourrait croire que je suis froide mais il suffit de creuser un peu pour voir que ce n’est qu’une carapace. J’adore l’humour, taquiner c’est mon passe-temps favori. J’aime provoquer et jouer mais je suis une mauvaise perdante. J’adore faire la fête, danser, boire, fumer…je suis un peu une dévergondée.

Je ne suis pas méchante, jamais. Je n’accepte pas les vacheries pour rien, cela n’a rien d’amusant. Je suis également du genre à laisser une deuxième chance voir une troisième, même si je considère cela comme un défaut. Je ne suis pas censée pardonner aussi facilement aux gens qui me font du mal mais je n’y peux rien, je ne suis pas rancunière.

J’aime mes parents, ils m’ont tout appris, tout donné. Il est vrai que la pression qu’ils font peser sur mes épaules m’étouffe mais je n’échangerai ma famille pour rien au monde. Grâce à eux, je peux avoir tout ce que je désire. Ils ne sont pas très démonstratifs de leur amour mais ils croient en moi. Un jour, peut-être, je prendrai mes responsabilités…mais pas tout de suite. Chez nous, les apparences sont ce qu’il y a de plus important, ce n’est pas parce que je suis une peste et une dévergondée que je dois mettre mes parents dans l’embarras. Je fais donc attention à ce que je fais, avec qui et où.
Bref, je vous l’avais dit, je suis (presque) parfaite.
 

 
« Description Physique »


 

Du haut de mes 22 ans, je suis une jeune femme qui commence à peine à découvrir la vie, le monde.
Je mesure 1m68, je ne suis ni grande, ni petite. J’ai une silhouette fine et élancée. J’ai appris très tôt à me tenir en société, à marcher, à m’habiller et me coiffer. Je suis toujours parfaite, bien habillée, bien maquillée. J’avoue que parfois j’abuse un peu sur le maquillage (surtout avec le noir sur mes yeux et le rouge à lèvres) et ma robe s’arrête un peu trop près de mes fesses mais c’est de mon âge après tout. J’aime les couleurs neutres, en particulier le noir et les talons hauts. J’aborde le plus souvent des jeans noirs slims et des hauts plutôt décolletés. J’aime mettre en évidence ma généreuse poitrine, qui pour moi est la meilleure partie de mon corps.

Mes cheveux sont bruns avec quelques reflets rouges. Ils sont ondulés et s’arrêtent au niveau de ma poitrine. J’ai les yeux marrons très foncés, presque noirs et un regard perçant. Mes lèvres roses sont pulpeuses, on aurait envie de les mordre. Mon petit nez est légèrement pointu, il parait que c’est de famille.

Je ne suis pas quelqu’un de pudique, au contraire, je suis très à l’aise avec mon corps. J’aime prendre soin de moi et qu’on prenne soin de moi.
 

 
« Histoire »


 

Je m’appelle Eléanore Lacoure, je suis née à Aix-en-Provence, petite ville entre Marseille et St Tropez. Je suis donc une pure aixoise, hautaine, brillante, provocante et évidemment riche. Enfin, mes parents le sont, moi je ne suis là que pour dilapider mon héritage.

Mon père est PDG d’une grande entreprise d’import/export, il travaille tellement que je ne l’ai jamais vue plusieurs jours de suite dans notre maison. Son boulot c’est sa vie, mais sans lui, on n’en serait pas là, alors je ne vais pas me plaindre. Ma mère est une femme brillante, elle est avocate et possède son propre cabinet avec plusieurs associés. Elle n’est par conséquent pas souvent à la maison non plus. Mais je ne leur en veux pas, je suis libre.

J’ai vécu 13 ans à Aix, j’ai passé une enfance magique, entouré de mes amis. Il est vrai que mes parents m’ont beaucoup manqué à cette période et ma nourrice n’a jamais réussi à me réconforter et me donner l’amour dont j’avais besoin mais notre déménagement à Paris a tout changé.

Nous n’avions pas eu le choix de déménager, mon père avait besoin de se rapprocher de Paris pour son travail et ma mère ne voulait pas rester seule dans le sud. Nous avons donc quitté Aix pour les quartiers chics de Paris. J’ai alors découvert une toute autre partie de moi et me suis de plus en plus affirmée. J’étais déjà une petite fille capricieuse, pourrie gâtée par des parents trop souvent absent mais je ne connaissais pas encore mon pouvoir de séduction et tout ce que la vie pouvait m’offrir.

Puis l’adolescence arriva, j’eus à peu près 16 ans quand je compris ce dont j’étais capable. J’avais tout : j’étais riche et belle, j’étais dans un prestigieux lycée, j’avais de nombreux amis et je n’avais à m’occuper de rien. Je commençai donc à devenir la jeune femme hautaine, provocante et séductrice que je suis aujourd’hui. Grâce à l’argent que j’avais, il ne m’était pas difficile d’acheter le silence de certaines personnes et de ce fait, de ne pas embarrasser ma famille par mes nombreuses frasques. Je sortais beaucoup, je buvais beaucoup et je ne vous parle même pas du nombre de paquets de cigarettes que je fumais. Puis je me suis très vite rendue compte que j’aimais les garçons, je les adorais même. Je commençais à explorer les joies que mon corps pouvait me procurer et petit à petit je découvris mes limites sexuelles. J’étais heureuse, je n’avais aucune préoccupation.

Et un jour, vers mes 18 ans, en allant au travail de ma mère, qui avait monté un nouveau cabinet à Paris, je me rendis compte que les garçons me plaisaient toujours mais que ceux qui m’attiraient le plus, étaient en réalité les hommes.          
Marc avait 38 ans, c’était un avocat brillant et très beau. Il avait rejoint le cabinet quand ma mère s’était implantée à Paris. Je l’avais déjà vu quelque fois mais je n’avais jamais vraiment fait attention à lui, j’étais trop jeune encore pour le remarquer je pense. Mais ce jour-là, quand j’ai croisé son regard, il était clair que je l’attirais et qu’il m’attirait. Je suis donc revenue voir ma mère, souvent, prétextant que son métier m’intéressait. Plus je le voyais, plus j’avais envie de lui. Et plus il me voyait, moins il résistait à l’envie de m’embrasser. J’étais jeune, jolie et c’est vrai que je le taquinais tout le temps. C’était notre petit jeu. Puis l’inévitable arriva. Et depuis, j’ai toujours voulu aller plus loin dans mes relations.

J’ai connu l’Aphrodisiaque à mes 20 ans, par une de mes meilleures amies qui est dans la même fac d'économie que moi. Elle avait pour habitude d’y faire un tour une fois par mois et elle savait très bien que cela pourrait me plaire. Elle n’avait pas tort, j’y passe pas mal de temps et je dois dire que je ne m’en lasse pas. Je me sens libre dans ce lieu et je peux être moi même sans avoir peur que l'on ne me juge.  

Aujourd’hui j’ai 22 ans, je suis plus vieille mais je n’ai pas tellement changée. Je suis toujours aussi séductrice, chiante, hautaine et je me prends pour une princesse. Mais ça ne m’empêche pas de vivre. Je suis toujours étudiante à la fac d'éco dans Paris, je ne suis pas prête à travailler et je ne sais pas du tout quand je le serai. J'ai choisi l'économie car je pensais pouvoir me la couler douce comme on dit...bon il s'avère que je dois quand même bosser un peu pour ne pas redoubler. Mais moins j'en fais, mieux je me porte.
 

 
« Et Vous ? »


 

  Prénom /Surnom: Bibi
  Age (OBLIGATOIRE) : 21 ans
  Comment as-tu découvert le forum ? sur Google
  Pourquoi t'être inscrit(e) ? J’ai déjà été sur quelques forums mais je voulais quelques chose d’un peu différent :p  
  Comment trouves-tu le forum ? Top ! J’aime beaucoup le concept et le visuel
  Autre chose à ajouter ? Hâte de rp’s avec vous !
  Code du règlement:
 
 

  (c) Codage de la fiche par Voly'an, pour Epicode
 


Dernière édition par Eléanore Lacoure le Mer 20 Avr - 0:07, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sophie Dumaq

☎


Féminin Messages : 2271
Date d'inscription : 01/09/2013
Localisation : L'Aphro probablement ou chez moi.

Personnage
Age: 29
Métier: Secrétaire (cabinet psychologue psychanaliste)

MessageSujet: Re: Eléanore Lacoure    Mar 19 Avr - 19:31

Bienvenue miss, j'espère que tu te plairas parmi nous. Ta fiche est sympa à lire, et hormis quelques petites fautes d'orthographe de ça de là (soucis d'accord avec le féminin et "ils travail" au lieu de ils travaillent), je n'ai rien à redire, si ce n'est sur quelques détails tous bêtes.


Est-ce que ta perso du coup a un métier ou bien elle se contente vraiment juste de vivre des ressources de ses parents? C'est ce que j'avais cru comprendre en te lisant; mais elle pourrait avoir un métier pour le fun par exemple?. Aujourd'hui d'ailleurs, quel est son statut? Elle est encore étudiante ou bien est-elle sans emploi? Elle a fait des études de quoi?

Bisous,

So'

* * * * * * * * * * * * * * * * *



MERCI AMYAS POUR CETTE JOLIE SIGNA:
 


Couleur des paroles de Sophie:#8300eb
Revenir en haut Aller en bas
Eléanore Lacoure

☎


Féminin Messages : 14
Date d'inscription : 19/04/2016
Localisation : Aphrodisiaque

Personnage
Age:
Métier:

MessageSujet: Re: Eléanore Lacoure    Mar 19 Avr - 23:27

Merci ! :)  J’espère aussi que je vais me plaire ici.

Pour les petites fautes d’orthographe, je vais revoir tout ça et modifier ce que je trouve et oui, ma perso fait des études. Elle n’a pas de métier, elle n’a que 22 ans et n’a pas vraiment envie de bosser. Elle fait une fac d’éco mais bon elle ne fait pas grand-chose là-bas ^^. Je vais le rajouter dans ma fiche.

Edit : normalement c'est bon, dis moi si cela te vas :)
Revenir en haut Aller en bas
Sophie Dumaq

☎


Féminin Messages : 2271
Date d'inscription : 01/09/2013
Localisation : L'Aphro probablement ou chez moi.

Personnage
Age: 29
Métier: Secrétaire (cabinet psychologue psychanaliste)

MessageSujet: Re: Eléanore Lacoure    Mer 20 Avr - 8:24

Merci beaucoup :) N'oublie pas de prendre en compte en rp que tu fréquentes donc la maison depuis deux ans. Amuse-toi bien ^^


  • Félicitations!Tu es validée.
    À présent, tu dois aller faire la paperasse, c'est à dire : ouvrir ta demande de rp, ouvrir ton sujet pour tes liens. N'oublie pas d'activer ta fiche personnage dans le profil.

    Recense ton avatar également s'il te plaît : ici.

* * * * * * * * * * * * * * * * *



MERCI AMYAS POUR CETTE JOLIE SIGNA:
 


Couleur des paroles de Sophie:#8300eb
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Eléanore Lacoure    Aujourd'hui à 12:54

Revenir en haut Aller en bas
 
Eléanore Lacoure
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» mes amis, quels amis ? [Pv Eléanore Leskler]
» Eléanore de Rohan {Debout, cavaliers du Rohan !
» Il n’y a pas d’art pour découvrir sur le visage les dispositions de l’âme ♥ Eléanore & Hélène
» Éléanore du Bailli ► Ashley Olsen
» For the first time in forever. ❆ Éléanore du Rohan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ღ Aphrodisiaque. :: Premiers pas sur le Forum. :: Le Transfert d'Identité. :: ● Bienvenue. :: Clients / Clientes.-
Sauter vers: