ღ Aphrodisiaque.
Attention,

Ce forum est réservé à un public averti, âgé de 18 ans minimum. En effet, il peut contenir des scènes à caractère sexuel et/ou violent. En vous inscrivant, vous vous engagé à respecter cette règle d'âge minimum et, en cas de triche, le forum ne pourra pas être tenu pour responsable.

Merci de votre compréhension et bienvenue sur Aphrodisiaque ♥


Aphrodisiaque, la maison close de vos rêves.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Abrahel Tangeryon. Entre le sang et le pain.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Abrahel Tangeryon

avatar

Masculin Messages : 10
Date d'inscription : 18/06/2016
Age : 21
Localisation : Dans tes bras, sans doute.

MessageSujet: Abrahel Tangeryon. Entre le sang et le pain.   Dim 19 Juin - 2:25



 
Abrahel  Tangeryon


 

 
« Informations »


Nom : Tangeryon
Prénom : Abrahel
Surnom : 'Rahel (Ra' pour les plus nonchalants.)
Âge : 24 ans.
Origine : L'on peut sans trop s'avancer lui prêter une descendance slave.
Groupe : Gigolo(s)

Phobie : Photophobie aiguë en raison de l'endroit où il a grandi.
Passions : Retranscrire la vie et ses valses, touche-à-tout dans les Arts, peintre accompli, écrivain miséreux, musicien craignant de devoir affronter le silence.
Secrets : ses errements sont nombreux : soûlographe, héroïnomane, névrosé à bien des égards, joueur pathologique et endetté jusqu'à l'os.

 
« Fantasmes »


Les rapports de force. Aime soumettre autant que d'être asservi. En tant que sadomasochiste, il ne se délecte que de désirs qui blessent. Toute autre activité sexuelle lui paraîtra insipide, excepté peut-être quelques fétichismes aussi triviaux que douteux.
 
 

 
« Description Mentale »


 

 Vulgaire plus que ne peut le permettre le mot -vulgarité-, il jargonne sans cesse pour déplaire, aimant à passer pour un homme immature, impulsif, infernal. Mais voilà, Abrahel porte un fardeau qu'aucune extravagance ne pourra jamais effacer : il s'ennuie de son intelligence, et pire encore, il s'ennuie d'être entouré d'idiots. En société, sa nature profonde le devance parfois :  il est froid comme le marbre, possède autant de connexions émotionnelles qu'une statue ; de ce fait il se voit dans l'obligation de feindre les affects qui lui font tant défaut. Sa vanité n'a aucune frontière, et il ne s'en cachera pas. Ce trait de personnalité acariâtre lui a valu bien des heures de solitude, et ses fréquentations ont toujours été de courte durée. Néanmoins il sait se tempérer quand il le faut. Comme tout un chacun il a ce besoin irrépressible de contact humain et lorsque l'isolement se fait trop pesant, il usera volontiers de simulacres pour sympathiser avec autrui. Il ne sera que trop rarement sincère avec vous : pour lui tout est prétexte à la manipulation, le mensonge est sa loi triomphale, le trait d'esprit sa conséquence. Le monde a été façonné pour être et demeurer son terrain de jeu. Et quand on a dîné avec les loups, tous les moyens sont bons pour parvenir à ses fins.
 

 
« Description Physique »


 

Ne vous y méprenez pas, sous ses faux airs de chérubin se cache un diable en chaleur. Son teint diaphane reflète les fumées de la Géhenne. Il vous dilapidera d'un sourire chimériquement bienveillant, et vous de vous rendre compte, trop tard hélas, que ses canines convoitent votre chair. Une fois rassasié, il vous sourira à nouveau, éprouvant quelque vague pitié pour votre âme scindée en deux, témoin de son propre massacre.

Ses grands yeux clairs, paradoxalement éteints, sont semblables à des saphirs chatoyants, probablement la marque d'une malédiction gitane ; de cette abondance bleuâtre en sort un regard profondément mélancolique. Son parfum est celui du myosotis au crépuscule. Sa chevelure quant à elle paraît plus marquée par le temps, en contraste avec son minois d'Adonis. Du reste, il possède une silhouette filiforme, assez banale, contusionnée par les outrages de la vie qui n'a pas été tendre avec lui. Quelques cicatrices clairsemées ça et là, rappels douloureux du passé, et un tatouage d'un noir abyssal dans le bas du dos : ''Memento mori.''
 

 
« Histoire »


 

 Abrahel n'a pas connu ses parents. Dès son plus jeune âge, il fut déposé sur le perron suintant d'une église, quelque part sur les hauteurs boisées des Carpates. Recueilli par un groupuscule de frocards adeptes de la branlette spirituelle, il n'a pas pu ni su profiter des étonnements propres à l'enfance. Au lieu de ça, on lui enseigna les rudiments de l'ascèse, avec tout ce que cela implique de contraintes. La parole n'existait pas au sein de l'enceinte, elle laissait place au brouhaha des cantiques ainsi qu'aux déglutitions du sang christique. Les religieux, têtes basses et encapuchonnées, avaient les mimiques ignobles de ceux-là que les joies de la vie n'atteignirent jamais, sauf peut-être par fulgurances, au travers d'apparitions et autres mirages bibliques qui, pour Abrahel, cartésien convaincu, n'étaient que la résultante d'une ivresse inavouée.

Révolté par ce monde de confinement qui n'était pas le monde, en tous cas pas le sien, il se mit à entamer sa propre révolution, aux antipodes des leçons qu'on pût lui marteler. Une révolution par et pour la chair. Il troqua ses vertus pour s'habiller de vices, il commença par fuguer à maintes reprises. Les punitions furent de circonstance. ''Pardonne-nous nos offenses'' qu'il disait. À coup de cravaches, molesté jusqu'aux organes, puis cloîtré dans une pièce à l'allure de cercueil. Lui qui croyait qu'on ne pouvait être emmuré davantage... De sombres pensées l'envahirent, tristement humaines, bientôt rattrapées par une haine du divin au-delà de toutes haines tangibles, ainsi que l'espoir de quitter ses lieux injustement saints. On ne peut prétendre à la bonté quand on a le plasma fangeux d'Adam dans les veines. Sa révolution bien entamée était devenue vendetta. Les châtiments ne servirent plus ; au contraire, ils étaient le carburant de son aversion. Il se mit à devenir violent. Par un après-midi d'automne, il frappa si fort l'un des maistres, - un scribe au regard vitreux, qu'il le rendit aveugle. ''Au moins celui-là ne sera plus sujet aux tentations terrestres.'' Ses frasques se poursuivirent : masturbations répétées dans le confessionnal, blasphèmes entre deux soupers, crachats vindicatifs sur les représentations du petit Jésus... Puis ce fut l'écart de trop : ses excréments étaient venus donner une touche curieusement contemporaine au retable de la maison du Seigneur, rendant aux icônes leur beauté d'origine. Il fut congédié sans sommation, banni. Et tel un Abraham errant, il partit, sans vraiment savoir où ses flâneries allaient bien pouvoir le mener.

Après des semaines de vagabondage, il débarqua sans le sou à Paris, capitale à double visage : promesses et déchéances. Il s'y plût dès les premiers jours, l'odeur de fange constante qui y émanait le rassurait, étonnamment familière. Averses en guise d'hospices, les débauches devinrent ses compagnes d'infortune et, nuitamment, il se trouvait avachi dans des bouges sans enseigne, la gueule débordante de vinasse et de rêves étirés à l'opium. Et le lendemain, incapable de se remémorer quoi que ce soit, l'haleine encore chargée d'alcool, il reprenait sa route, insignifiant, se disant que de toute façon, il valait mieux ne pas emporter trop de souvenirs avec soi. Paria parmi les parias ; cruelle existence ne lui offrant que de vaines distractions et quelque amour inconséquente et déçue, il se décida, des années plus tard, las de son anonymat à l'instar des bars parisiens les plus malfamés, à choisir un patronyme à son image, espérant à terme pouvoir trouver un boulot. Trop longtemps qu'il subvenait à ses besoins grâce à divers larcins et en s'improvisant saltimbanque. Et puis un soir, au hasard des rues, il tomba sur cet établissement sobrement titré. Aphrodisiaque. ''Bah, 'doit sûr'ment pouvoir y pioncer pour pas cher, sous couvert d'luxure. Un diablotin d'plus ou d'moins chez les r'présentants du cul...''

 
« Et Vous ? »


 

  Prénom /Surnom: Anta'.
  Age (OBLIGATOIRE) : 20, je crois.
  Comment as-tu découvert le forum ? Au hasard des pages de l'internet.
  Pourquoi t'être inscrit(e) ? Parce que j'aime écrire en me touchant devant mes propres mots.
  Comment trouves-tu le forum ? L'esthétique flatte la rétine. Fringant et mignon. J'espère que les RPistes le sont tout autant.
  Autre chose à ajouter ? Il me tarde de composer avec vous, oh oh.
  Code du règlement:
 
 

  (c) Codage de la fiche par Voly'an, pour Epicode
 

* * * * * * * * * * * * * * * * *
"Vanitas vanitatum, omnia vanitas."


Dernière édition par Abrahel Tangeryon le Dim 19 Juin - 13:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Alessandra A. Blake
@ Admin Perverse
@ Admin Perverse
avatar

Féminin Messages : 1459
Date d'inscription : 26/12/2011
Age : 25
Localisation : Au bar ~ ♪♫

Personnage
Age: 25 ans.
Métier: Chanteuse, musicienne.

MessageSujet: Re: Abrahel Tangeryon. Entre le sang et le pain.   Dim 19 Juin - 12:55

Hello,

Je dois dire que c'est rare un vocabulaire comme cela x)
Sinon, quelques choses me chatouillent le nez :

- Tu donnes une fourchette d'âge, on préfère, ici, donner une âge précis, pour une meilleure lisibilité, si on peut le dire, c'est mieux, même si ton personnage ne sait rien de sa naissance. Pareil pour l'origine, au pire, tu peux garder slave si tu veux rester dans l'inconnu, mais inconnu, non, enfin, ton personnage a grandi dans un endroit.

- La clientèle de l'Aphrodisiaque sont des personnes riches, très riches, qui peuvent jeter l'argent par la fenêtre, un simple voleur ne peut pas se payer ce luxe. Il faudrait donc qu'il ait beaucoup d'argent, ou sinon, tu peux être employé ou gigolo, là, tu peux venir y pioncer.
Revenir en haut Aller en bas
Abrahel Tangeryon

avatar

Masculin Messages : 10
Date d'inscription : 18/06/2016
Age : 21
Localisation : Dans tes bras, sans doute.

MessageSujet: Re: Abrahel Tangeryon. Entre le sang et le pain.   Dim 19 Juin - 13:49

Hé.


J'ai rectifié les approximations de son âge et de son origine. ;)
Pour ce qui est dudit groupe, je n'y avais pas pensé... donc, faisons simple, je vais passer de client à gigolo, ça ne bouleversera pas des masses le background du personnage.

Voilà voilà.

* * * * * * * * * * * * * * * * *
"Vanitas vanitatum, omnia vanitas."
Revenir en haut Aller en bas
Alessandra A. Blake
@ Admin Perverse
@ Admin Perverse
avatar

Féminin Messages : 1459
Date d'inscription : 26/12/2011
Age : 25
Localisation : Au bar ~ ♪♫

Personnage
Age: 25 ans.
Métier: Chanteuse, musicienne.

MessageSujet: Re: Abrahel Tangeryon. Entre le sang et le pain.   Dim 19 Juin - 13:51

  • Félicitations! Tu es validé(e).
    À présent, tu dois aller faire la paperasse, c'est à dire : ouvrir ta demande de rp, ouvrir ton sujet pour tes liens. N'oublie pas d'activer ta fiche personnage dans le profil.

    Recense ton avatar également s'il te plaît : ici.
Revenir en haut Aller en bas
Liliana Oronte

☎
avatar

Féminin Messages : 84
Date d'inscription : 27/04/2016
Age : 19
Localisation : Quelque part dans Paris...

Personnage
Age:
Métier:

MessageSujet: Re: Abrahel Tangeryon. Entre le sang et le pain.   Dim 19 Juin - 15:38

Bienvenue ~~

* * * * * * * * * * * * * * * * *
Revenir en haut Aller en bas
Abrahel Tangeryon

avatar

Masculin Messages : 10
Date d'inscription : 18/06/2016
Age : 21
Localisation : Dans tes bras, sans doute.

MessageSujet: Re: Abrahel Tangeryon. Entre le sang et le pain.   Dim 19 Juin - 16:00

Je te remercie Liliana. :]

* * * * * * * * * * * * * * * * *
"Vanitas vanitatum, omnia vanitas."
Revenir en haut Aller en bas
Shannon Mac Gonagall

◈
avatar

Féminin Messages : 164
Date d'inscription : 20/02/2015
Age : 24
Localisation : In the middle of nowhere.

Personnage
Age:
Métier:

MessageSujet: Re: Abrahel Tangeryon. Entre le sang et le pain.   Dim 19 Juin - 18:00

Bienvenue.

* * * * * * * * * * * * * * * * *
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Abrahel Tangeryon. Entre le sang et le pain.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Abrahel Tangeryon. Entre le sang et le pain.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti en Marche: Haiti entre la Chine et Taiwan
» Don de sang
» Conflits entre les syndicats au sujet du CEP et des elections.
» Atelier de travail entre entrepreneurs dominicains et haïtiens
» ENTRE LA DROITE REVOLUTIONAIRE ET LA GAUCHE REACTIONAIRE ??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ღ Aphrodisiaque. :: Premiers pas sur le Forum. :: Le Transfert d'Identité. :: ● Bienvenue. :: Gigolos / Filles de Joies.-
Sauter vers: